Rechercher

Hypnose & tatouage : pour mieux l'avoir dans la peau

Dernière mise à jour : 21 févr.

Une idée encore peu explorée : l'hypnose et le monde du tatouage sont faites pour se rencontrer.

Une approche à envisager pour toute intervention médicale en réalité (plus d'infos à ce sujet un peu plus loin).

Dans le cas du tatouage, Tristan Jeangène Vilmer hypnothérapeute à Tours en précise les raisons ici :

https://www.vilmerhypnose.com/hypnose-et-tatouage/

Envisager de se faire tatouer,

Penser à un tatouage, explorer sa symbolique,

Se décider pour tel tatoueur plutôt qu'un autre,

Gérer la peur de l'aiguille, donc votre confort, donc celui de votre tatoueur qui sera plus précis dans ses gestes et ses empreintes (d'autant plus s'il pratique l'auto-hypnose...)

Diminuer les saignements,

Mieux gérer la douleur,

Améliorer la cicatrisation de la peau,

L'état de notre peau est intimement lié à nos états émotionnels : le stress entraîne la sécrétion d'adrénaline puis de cortisol notamment, ce qui affaiblit le système immunitaire et donc les processus de cicatrisation.

Or l'hypnose semble agir directement sur le système immunitaire en l'orientant vers une forme de régulation, pour prévenir une surchauffe (plus d'infos à ce sujet dans un post à venir).

Les unités de soin des patients grands brûlés se saisissent de plus de plus de cet outil (l'hypnose, pas le tatouage...) dans leur prise en charge, avec des résultats plus que motivants.

https://www.franceinter.fr/emissions/l-esprit-d-initiative/l-esprit-d-initiative-23-fevrier-2017

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19880257/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/12722936/

Finalement, tous les aspects du soin se prêtent à la pratique de l'hypnose :

pour l'anxiété voire de la peur par anticipation d'une intervention (d'un triple-pontage à une séance de laser pour le visage),

pour l'anxiété le jour J,

pour une meilleure communication entre patients et soignants (dans les deux sens)

pour la gestion des douleurs après l'intervention,

pour potentiellement diminuer les saignements pendant une opération,

pour améliorer la réparation des tissus,

pour accélérer la récupération et la reprise d'une activité,

pour accompagner dans la douceur et dans le sens la fin d'un chemin de vie (à l'hôpital ou à domicile)

pour prendre soin des soignants et leur donner les moyens de prendre soin d'eux-mêmes.

L'hypnose comme auto-déclencheur de ses propres processus et ressources de guérison.

Une belle définition.





7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout