Rechercher

Hypnose & poids : ne plus se mettre à plat ventre

Dernière mise à jour : 21 févr.

Arrêter de fumer et perdre du poids. Voilà bien deux thèmes dont sont friands les hypnothérapeutes. Deux types de demandes fréquentes et bien légitimes. Qui peuvent ouvrir, parfois, vers d'autres voies. Oui, l'hypnose peut être efficace pour la perte de poids. Ici une étude en Turquie chez 32 personnes obèses. A l'issue de 10 semaines d'un régime... intensif d'hypnose à raison d'une séance hebdomadaire, les résultats ont été pour le moins bénéfiques : - des taux sanguins de leptine (l'hormone de la satiété, tiré du grec leptos : mince) et un IMC réduits, signes d'une masse graisseuse réduite - plus d'adiponectine (hormone produite par le tissu gras) dans le sang, en faveur du déstocke des graisses et d'un état moins inflammatoire - des taux plus élevés d'irisine, une protéine produite notamment après un effort physique et qui booster la production de neurones dans l'hippocampe (via la production de BDNF). Une autre étude en Italie, axée sur 3 séances d'apprentissage de l'auto-hypnose chez 60 personnes obèses. Par rapport aux groupe contrôle, ont été observés à un an : une satiété et une qualité de vie augmentée, moins d'inflammation, et une plus grande perte de poids chez les pratiquants réguliers. Non, l'hypnose n'est pas une baguette magique. Alimentation, mode de vie, thyroïde, certains médicaments, certaines pathologies... Autant d'éléments à prendre en compte - comme ne manquera pas de s'en enquérir tout (bon) praticien avant de sauter sur un protocole d'anneau gastrique virtuel. Mais l'hypnose ouvre des perspectives XXL. Problème de grignotage ou de fringales ? Le plus simple serait de mettre en place un système de freinage à l'achat ou à la consommation (ne plus apprécier telle friandise). Qui ouvrirait la porte au cercle vicieux de la frustration ou de la compensation. Comme pour la cigarette. Une approche plus fine consiste à explorer ce qui déclenche ce grignotage. De l'ennui ? L'occasion de développer motivation et créativité. Remplir un vide ? L'occasion de se (re)remplir en estime de soi, par une exploration plus moins profonde. Par habitude ? L'occasion d'en imaginer de nouvelles (rebonjour motivation et créativité) Perte de poids en phase de plateau ? Il est possible d'agir directement sur le métabolisme énergétique (la musculation par l'imagination, ça existe et c'est assez fascinant https://journals.physiology.org/doi/abs/10.1152/jn.1992.67.5.1114 ) ou d'aller interroger ce qui "bloque", stress ou autre. Ou de stimuler une envie naturelle vous "bouger" (motivation et créativité vous revoilà) Envie de perdre 10 kg en 5 jours ? Il peut être plus pertinent de réévaluer votre objectif, peu réaliste et assez masochiste. Et d'explorer votre rapport au corps, vos représentations, vos sensations. Perte de repères alimentaires ou d'appétit ? Les conseils d'un nutritionniste pourraient se marier à une reprise de contact avec les saveurs, le goût, les odeurs pour réveiller les réflexes naturels du corps et de l'appétit, de la sensorialité et du plaisir. L'anorexie et la boulimie appeleront d'autres approches, plus en finesse encore. Manger, bouger donc. Mais à votre faim, et à votre sauce.




11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout