Rechercher

Hypnose et oenologie : (res)sentez !

Dernière mise à jour : 21 févr.

Se baigner dans une bouteille de champagne et parler aux bulles ? Halluciner l'odeur d'un croissant au beurre en buvant un Chardonnay ? Se sentir émoustillé par les visions érotiques d'un Saint-Amour ? Dialoguer avec les bulles de bière rencontrées au sein d'une chope ? Cheminer en barque au milieu des vignes ? https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/2021-12-27/sous-hypnose-en-immersion-ou-en-musique-voici-comment-deguster-le-vin-autrement-ea62324e-821f-49be-9aad-97e130336524 L'hypnose est un éveil des sens : alors peut se produire une synesthésie, c'est-à-dire la superposition involontaire de deux ou plusieurs sens. Déguster un verre de vin ou une tasse de thé ou une madeleine, stimule votre goût, votre odorat et votre vue bien sur. Mais aussi votre toucher, dans la façon de tenir un verre ou de porter à la bouche une pâtisserie, Mais aussi votre ouïe, en faisant s'entrechoquer les glaçons de votre verre ou en entendant le bruit du couteau en train de peler ce fruit. Et puis les souvenirs, les évocations, les émotions. Vassili Kandinsky (peintre fondateur de l'art abstrait et violoniste) percevait la musique en couleurs et inversement, idem pour Duke Ellington et plus près de nous Lady Gaga ou Pharell Williams. Et bien sûr les poètes : Arthur Rimbaud (𝑉𝑜𝑦𝑒𝑙𝑙𝑒𝑠) et Charles Baudelaire (𝐶𝑜𝑟𝑟𝑒𝑠𝑝𝑜𝑛𝑑𝑎𝑛𝑐𝑒𝑠) en têtes synesthètes. L'hypnose peut aussi bien révéler et/ou amplifier toutes ces capacités créatrices présentes en chacun de nous.
 Autant d'invitations à de nouvelles façons de sentir, de créer, de rêver.




7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout